Qu’est-ce que l’arthrose et comment la soulager avec l’ostéopathie ?

L’arthrose est issue d’une dégradation du cartilage au niveau des articulations. Cela signifie que vos articulations se bloquent. Cette dégénérescence peut aboutir à la destruction partielle ou totale de celles-ci. Les crises d’arthrose sont très douloureuses et touchent environ 10 millions de personnes en France. Longtemps considérée comme une maladie uniquement due à la vieillesse (65 % des personnes touchées ont plus de 65 ans), la recherche a pris beaucoup de retard pour trouver des traitements efficaces. Si elle explore à présent de nouvelles pistes, il n’existe actuellement aucun remède contre cette maladie, seulement des moyens de lutter contre la douleur.

L’ostéopathie permet de lutter contre la douleur et de rétablir une bonne mobilité des articulations touchées. Bien qu’elle ne la guérisse pas, cette pratique permet de réduire efficacement le nombre de poussées inflammatoires.

Quelles sont les causes et les symptômes de l’arthrose ?

Le vieillissement est l’une des origines connues. À titre d’exemple, l’arthrose des mains survient en règle générale à cause de l’usure liée à l’âge et aux mouvements répétitifs. Votre cartilage se fragilise et l’articulation se raidit. Cependant 1 patients sur 3 à moins de 40 ans, l’arthrose trouve alors son origine dans une fracture ou une entorse, un entrainement sportif intense ou un surmenage articulaire, une anomalie anatomique ou à cause d’un accident ou d’une chute. Le surpoids, l’obésité, l’hérédité et la ménopause sont également des facteurs aggravants.

Les symptômes apparaissent d’abord après un effort physique intense ou après une longue période en position statique. La douleur mécanique est présente le matin et augmente au cours de la journée. Apparait ensuite une raideur dans l’articulation puis des épisodes inflammatoires. Les mains et les pieds peuvent subir des déformations responsables de troubles fonctionnels. Dans les cas les plus avancés, le cartilage qui a presque disparu, laisse place à une excroissance osseuse responsable non seulement de troubles fonctionnels mais aussi de troubles nerveux et vasculaires.

L’approche de l’ostéopathe face à l’arthrose

L’ostéopathie va agir sur la douleur et les troubles fonctionnels. Grâce aux manipulations, le patient va retrouver de la mobilité dans ses articulations, et subir moins d’épisodes inflammatoires. Les manipulations sont fonctionnelles, cela signifie que l’ostéopathe va procéder à un massage doux de la zone atteinte, il va ensuite s’éloigner de la zone et masser plus largement. Votre praticien va vous aider à retrouver votre souplesse et va stimuler la circulation sanguine.

Certaines personnes ressentent des effets positifs dès la première séance, néanmoins il faut compter sur deux rendez-vous minimum pour un effet durable. Si votre ostéopathe est équipé d’un appareil de cryothérapie, il pourra vous proposer une séance d’une dizaine de minutes pour réduire l’inflammation et faire diminuer la douleur.

À titre préventif, il est conseillé de faire au minimum une séance par an.

Deux exercices d’auto-ostéopathie pour soulager son arthrose

Pour soulager un genou ou des mains atteints d’arthrose, voici deux exercices que vous pouvez réaliser vous-même en complément de vos consultations.

  • mobiliser votre rotule : assis ou allongé sur le dos, placez votre main sur votre genou douloureux. Vous devez sentir votre rotule. Effectuez un petit mouvement pour la faire bouger de haut en bas. Répétez plusieurs fois. Enfin poussez votre rotule vers le sens qui ne vous fait pas mal et maintenez la position indolore.
  • étirer les doigts : placez votre main à plat sur une table. Avec le pouce et l’index de l’autre main, attrapez puis pincez le doigt douloureux au niveau de la deuxième phalange. Tirez et relâchez une dizaine de fois.