Conseils d’ostéopathe : soulager son corps lors du confinement

Les confinements et les longues périodes de télétravail liés à la crise sanitaire ont un impact sur notre corps et notre mental. Les douleurs lombaires et cervicales sont plus nombreuses, les crises d’angoisse et période de stress s’accentuent. Voici quelques exercices simples, faciles à réaliser chez soi, au quotidien pour soulager vos maux, qu’ils soient physiques ou psychiques.

Choisir une bonne posture

Tout d’abord, pour éviter de créer une sur-sollicitation des muscles et des articulations, il est important de s’installer convenablement. Organisez votre poste de travail de façon ergonomique. Vous devez vous tenir bien droit et avoir les deux pieds fermement posés au sol de manière à former un angle à 90°. Il est d’abord difficile de garder cette position, c’est pourquoi je recommande fortement de faire des pauses régulières. Se lever et faire quelques pas détendra la colonne vertébrale. Pensez à garder votre dos contre le dossier de votre chaise, il est là pour vous soutenir. Si vous utilisez un ordinateur portable, il est conseillé d’investir dans un clavier Bluetooth. Ainsi vous pouvez positionner votre écran à hauteur des yeux, ce qui soulagera vos cervicales, et garder vos coudes à 90°, ce qui soulagera votre dos. Essayez de garder votre tête bien droite.

La respiration abdominale

La période actuelle peut être très stressante et source d’angoisse. Pour prendre convenablement soin de son corps il faut d’abord faire attention à son bien-être mental. Vous devez prendre du temps chaque jour pour vous poser et calmer vos tensions. Entretenez, même à distance, votre vie sociale. Ne vous coupez pas virtuellement des autres. Deuxièmement, respirez ! Se concentrer sur sa respiration est un excellent moyen de lutter contre les idées noires.
Allongez-vous et posez vos mains sur votre ventre. À l’inspiration de l’air, gonflez au maximum votre ventre, vous devez le sentir grandir sous vos mains. Retenez l’air 3 secondes puis expirez longuement, chassez tout l’air de vos poumons. Vous sentirez sous vos mains, votre ventre diminuer. Recommencer une dizaine de fois. Effet immédiat.

Faire des étirements

Le télétravail intensifie notre sédentarité et avec le confinement, difficile de faire autant de sport qu’on le voudrait. Essayez, dans la mesure du possible, d’intégrer quelques séances de sport ou de yoga la semaine. Néanmoins, cela ne vous empêche pas de réaliser quelques simples exercices d’étirement chaque jour. Il est important de soulager les muscles et les articulations.

Les fessiers

Assis toute la journée, il est possible de ressentir une douleur au niveau du nerf sciatique. Allongez-vous sur le dos avec les jambes fléchies sur un tapis de sol. Ramenez le genou droit vers la poitrine, en plaçant vos mains derrière la cuisse. Repliez la jambe gauche et posez le côté externe du tibia gauche sur le genou droit. Respirez, puis recommencez avec l’autre jambe.

Le dos

Pour détendre le bas de votre dos : allongez-vous sur un tapis de sol et amenez vos genoux au niveau de la poitrine. Les genoux sont écartés et maintenus par vos coudes ou vos mains. Une fois positionné, faites des mouvements de va-et-vient de droite à gauche pour masser le bas de dos. Attention à ce que vos lombaires soient toujours bien en contact avec le tapis. Ne creusez pas le bas du dos.

Le cou

Debout, gardez vos épaules bien droites et les bras tendus le long des jambes. Faites « toucher » votre oreille sur l’épaule opposée avec l’aide de votre main. Respirez et relâchez. Recommencez de l’autre côté.

L’hydratation est un geste essentiel

Boire beaucoup d’eau est essentiel et ce même si vous êtes privé d’une pratique sportive aussi intensive et régulière qu’à l’accoutumer. Boire de l’eau va oxygéner les fibres musculaires en maintenant la circulation sanguine. Sans être un grand sportif, il est important de s’hydrater pour éviter les maux de tête. Le manque d’exercice à provoquer une diminution de la quantité d’eau ingérée, pourtant il est essentiel de se maintenir à une consommation d’1,5 litre par jour.