Qu’est-ce que le syndrome du côlon irritable et comment le soulager avec l’ostéopathie?

Le syndrome du côlon irritable est un trouble fonctionnel chronique qui peut occasionner des maux de ventre récurrents, des troubles du transit liés à des diarrhées ou à la constipation. On estime aujourd’hui que cette maladie chronique toucherait entre 10 et 20 % de la population occidentale et majoritairement les femmes. Ces symptômes sont accentués en cas de fatigue, de stress, d’angoisse, de prise d’un repas non équilibré ou trop copieux ou de maladie. Les causes de ce syndrome sont encore mal connues. Il débute généralement à l’adolescence ou chez le jeune adulte. La maladie évolue entre crises et phases de rémission. D’un point de vue médical, la prise en charge est difficile. Les patients doivent principalement modifier leur alimentation et identifier quels aliments ont tendance à provoquer des crises, pratiquer du sport régulièrement, prendre des antispasmodiques ou des anti-inflammatoires pour réduire les douleurs abdominales est enfin prendre des probiotiques afin de rééquilibrer la flore intestinale. L’ostéopathie intervient en parallèle afin de réduire le stress et rendre de la mobilité aux organes de l’abdomen.

Les bénéfices d’une séance d’ostéopathie

L’ostéopathe va se focaliser sur le transit. Comme dans le cas de la constipation, il va manipuler le patient au niveau viscéral afin de redonner de la mobilité au côlon, à l’intestin, à l’estomac et au foie. Grâce à des gestes doux, des pressions et des torsions légères, le praticien va redonner à chaque organe sa place et le relaxer. Ces manipulations vont également soulager les tensions au niveau des ligaments qui relient les viscères au dos. Pour faire face aux douleurs du quotidien, le patient compense en fermant son thorax et en contractant ses épaules. Le message va donc également rétablir la posture et améliorer l’amplitude respiratoire du patient. L’amélioration est rapide : le sang circule mieux, le patient ressent les bienfaits d’une amélioration de sa respiration sur son stress. Dans la plupart des cas, ce dernier n’a pas besoin de prendre de médicaments après une séance. Pour plus d’efficacité, l’idéal est de faire deux séances rapprochées puis de reprogrammer une consultation une fois par trimestre. Les crises resteront douloureuses mais seront plus espacées dans le temps.

Quelques conseils après une séance d’ostéopathie

  • Faites du sport. Une activité physique régulière est le remède anti-stress idéal ainsi que le premier traitement des troubles du transit. Jouez sur la pesanteur en privilégiant la marche, la course à pied ou le tennis par exemple.
  • Travaillez sur votre respiration. Il est important d’apprendre à se concentrer sur sa respiration et pas uniquement au moment de la crise. Le yoga ou la sophrologie sont vivement conseillés.
  • Vous pouvez également essayer l’hypnose qui va aider à lutter contre le stress et donc à diminuer les symptômes du syndrome du côlon irritable.
  • Adaptez votre régime alimentaire en diminuant la part des aliments contenant du gluten. Privilégiez la consommation des légumes, cuits de préférence. Le soir, faites des repas légers. Les matières grasses auront tendance à stimuler les contractions de l’intestin tout comme l’alcool, le chocolat ou le café.
  • Buvez de l’eau. Rester bien hydraté est primordial. Des tisanes à la menthe poivrée ont des effets bénéfiques antidouleurs et anti-inflammatoires intéressants.
  • Les probiotiques peuvent également vous aider. Faites-vous conseillez par votre médecin pour trouver ceux qui vous conviennent.
  • Massez-vous régulièrement la zone abdominale dans le sens des aiguilles d’une montre. Cela vous relaxera et soulagera vos crampes.