Comment bien vivre sa grossesse grâce à l'ostéopathie ?

Durant la grossesse, l'embryon puis le fœtus évoluent dans l'utérus maternel. Les modifications hormonales jouent un vrai rôle sur le psychisme de la femme, en plus des nombreuses transformations de son corps. On peut alors assister à une prise de poids, un élargissement progressif du bassin ainsi qu'un gonflement des seins. Ces neuf mois représentent une période de maturation, de développement intérieur unique. L'action de l'ostéopathe peut minimiser certains désagréments afin de vivre cette situation dans l'harmonie.

Quel est l’intérêt de l'ostéopathie pour une femme enceinte ?

Plusieurs conséquences désagréables sont susceptibles de se manifester pendant une grossesse, voici celles qui peuvent être soulagées via l'ostéopathie :

  • Les lombalgies, sciatiques et soucis de circulation de sang dans les jambes. Consulter un ostéopathe évite aussi la prise de médicaments toxiques pour le fœtus, visant à diminuer la douleur (antalgiques, laxatifs...).
  • Les risques de complications, de douleurs lors de l'accouchement ainsi que le recours aux forceps et aux ventouses.
  • L'anxiété et les troubles du sommeil. La future maman bénéficie de plus d'énergie, cela lui permet de mieux vivre et de profiter pleinement de cette période unique.
  • Les reflux et les difficultés respiratoires qui interviennent éventuellement à partir du sixième mois peuvent être limités au fur et à mesure des séances.

Quelles sont les techniques pratiquées par l'ostéopathe ? Quels sont les résultats ?

Lors d'une séance d'ostéopathie pour femme enceinte, toutes les manipulations sont douces et adaptées. La priorité est de veiller à assouplir le bassin qui s'élargit, la patiente est donc manipulée dans le but de décompresser cette partie ciblée du corps. Plus spécifiquement, les mouvements atténuent la restriction de mobilité de l'utérus et des membres autour. Le professionnel de santé se concentre aussi sur les muscles régulièrement contractés comme les abdominaux et les dorsaux qui s'accrochent au bassin. L’ostéopathie ne présente, bien sûr, aucun danger ni pour la femme enceinte, ni pour l'enfant. Toutes les manipulations s'effectuent toujours par voie externe, jamais par voie interne.

Combien de séances d'ostéopathie sont recommandées pendant et après la grossesse ?

Les séances sont surtout conseillées à partir du sixième mois de grossesse, ayant pour fréquence une séance toutes les six semaines. La récupération postnatale peut également être facilitée grâce à l'ostéopathie. En effet, en 2016 une étude provenant des États-Unis a prouvé les bénéfices d'une séance avec un professionnel dans la semaine suivant l'accouchement, à savoir : retrouver une bonne flexibilité du bassin, du coccyx et du sacrum, ainsi que prévenir les douleurs lombaires ou de sciatiques.